Ce vendredi 12 mai, j’ai annoncé mon choix de me présenter aux élections législatives sur la 1ère circonscription du Gard. Lors d’une conférence de presse, au cœur du quartier sensible de Pissevin à Nîmes, j’ai donc annoncé ma candidature aux médias, en présence d’un soutien de poids, Julien Sanchez (Maire de Beaucaire et conseiller régional) et de celui qui sera mon suppléant dans cette élection, Jean Pierre Fuster (1er adjoint au Maire de Beaucaire et conseiller départemental).

J’ai, en premier lieu, félicité Julien Sanchez, qui a respecté sa parole donnée en 2014 aux Beaucairois, consistant à rester un élu 100% local pendant son mandat de Maire. Les politiques qui tiennent parole et placent l’intérêt général avant leur plan de carrière sont suffisamment rares pour être salués.

Le lieu de ma déclaration de candidature n’est pas un hasard. J’ai en effet décidé d’être candidat car je ne veux pas que la France ressemble à ces quartiers où on tire maintenant à la Kalachnikov.
C’est pourquoi à l’Assemblée Nationale, il faut de nombreux députés du Front National, conscients de la vie quotidienne des Français, qui se battront avec fermeté pour réclamer des moyens pour leur sécurité, la fin des zones de non droit et la fin du laxisme judiciaire.
Oui, nos lois doivent évoluer et pour cela on ne peut compter que sur des députés Front National.

Elus, nous défendrons aussi l’identité, les traditions et la souveraineté de la France, là où nos adversaires (Socialistes comme Républicains) laissent s’installer et financent le communautarisme à travers certaines associations nuisibles et dangereuses.

C’est le sens de ma candidature.
La France et les Français ne peuvent plus attendre 5 ans et laisser le pays et nos valeurs se déliter pendant ce temps !

Yoann Gillet
Candidat du FN sur la 1ère circonscription du Gard
Secrétaire départemental du FN du Gard, conseiller régional