Dans son édition n°892 (du 7 au 13 juillet 2016), page 16, le journal hebdomadaire La Gazette de Nîmes a publié un article dans lequel des faits d’injures sont matériellement constitués à l’encontre de Yoann Gillet, conseiller municipal de Nîmes, conseiller régional et secrétaire départemental du FN du Gard.

Le contenu de l’article (ci-après) et sa dernière phrase « C’est sûr Mille couleurs et la Ligue de l’enseignement c’est pas l’amicale des anciens de la division Charlemagne…« , faisant référence à un bataillon SS de la seconde guerre mondiale et affirmant un lien très clair entre Yoann Gillet et celui-ci, est inacceptable et constitue une injure.

L’article suggère que l’appartenance au parti Front National revient à être en sympathie avec la division Charlemagne, c’est à dire des nazis coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. La gravité de ces propos n’est pas seulement inacceptable, elle est aussi délictuelle.

Yoann Gillet a donc déposé plainte auprès de Madame le Procureur de Nîmes pour injure, contre M. Pierre Serre, directeur de la publication du journal La Gazette de Nîmes.

Yoann Gillet entend ainsi faire condamner ce « journal » et défendre ses intérêt et ceux des électeurs qu’il représente face à des journalistes militants, visiblement incompétents et qui déshonorent leur profession.

La gazette

Article de La Gazette de Nîmes à l’origine de la plainte