mosCommuniqué de Presse de Yoann GILLET
Secrétaire départemental du Front National dans le Gard
Conseiller régional de Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées
Président du groupe des élus FN au conseil municipal de Nîmes

Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire UMP-LR de Nîmes, a annoncé, pour des raisons de sécurité, la fermeture de la mosquée de la gare, logée dans un bâtiment communal.

Il est regrettable que le Maire ait attendu des motifs urgents de sécurité pour fermer cette mosquée.
En effet, le fait qu’un bâtiment communal abrite une mosquée était déjà en soi anormal et aurait dû entraîner depuis longtemps sa fermeture définitive pour cette raison.

Sur l’état des bâtiments communaux, au-delà du cas de cette mosquée, le groupe Front National s’indigne à nouveau de l’état de décrépitude de certains biens communaux et appelle le maire à en prendre conscience et à agir.

La mosquée de la gare étant fermée pour raisons de sécurité, la seule question qui se pose désormais est : où les élus de Jean-Paul Fournier iront-ils fêter le ramadan cette année ?

Iront-ils dans la nouvelle mosquée, place Jean Calvin, où en 2013, la municipalité Fournier a vendu à prix d’ami l’ancien temple protestant appartenant à la ville à l’association cultuelle des musulmans de la mosquée de la paix ?
Iront-ils sur le terrain sur lequel un bail emphytéotique a été passé avec une association cultuelle ?

Il est de mon devoir d’informer les Nîmois et de leur rappeler les trahisons de leurs élus, qui ne sont en réalité que des hommes sans aucune conviction, cherchant à gagner les élections par tous les moyens, quoi qu’il puisse en coûter à l’identité de notre pays et aux principes de notre République.

Seul le Front National :
– Refuse toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes
– Défend rigoureusement la laïcité républicaine
– Agit dans le seul intérêt général en refusant notamment le clientélisme